L’illusion du 100% Cloud

Alors qu’un grand nombre d’entreprises lancent des projets de Move To Cloud, il est temps de démasquer le mythe d’une approche 100% Cloud. La transformation digitale des entreprises est un impératif, certes, mais la précipitation vers le tout Cloud pourrait être le piège financier et stratégique de notre décennie.

L’échec coûteux du tout-Cloud

Les avantages du Cloud sont vantés partout, mais derrière cette façade séduisante se cache une réalité plus sombre. Nombreuses sont les entreprises qui, ayant plongé tête baissée dans une stratégie 100% Cloud, se retrouvent étranglées par des coûts difficilement prévisibles et une dépendance malsaine envers un seul fournisseur. Un cauchemar financier et une perte de contrôle stratégique.

La suprématie incontestable du Cloud hybride

Face à la myopie du tout-Cloud, l’architecture Cloud hybride apparaît comme une solution plus saine . Grâce à des technologies comme Kubernetes et les chaînes d’intégration continue, les entreprises bénéficient d’un moyen d’organiser une transition harmonieuse entre Cloud public et privé, tout en conservant la maîtrise de leur destinée. Et pour ceux qui cherchent l’innovation? L’architecture Cloud Native est la réponse, permettant une adaptabilité hors pair tout en s’affranchissant des chaînes du fournisseur unique.

Le Cloud Native : Plus qu’une mode, une nécessité

Plonger dans le Cloud Native, c’est embrasser une vision résolument tournée vers l’avenir. Adopter cette approche, c’est choisir de construire son architecture avec des composants standards, conçus pour fonctionner de manière fluide, que l’infrastructure sous-jacente soit du Cloud public ou privé. L’utilisation de chaînes d’intégration continue accentue l’indépendance et la flexibilité en permettant de déployer facilement sur un environnement public ou privé.

Pour conclure, céder à la sirène du 100% Cloud, c’est choisir la facilité à court terme et s’exposer à des déconvenues majeures. Les stratégies Cloud hybride et les applications Cloud Native ne sont pas une alternative, c’est LA voie à suivre.

Par Fabien Amico, président des Filles et Garçons de la Tech

CATEGORIES

COMMENTAIRES

Wordpress (0)