DSI NumériquePartage d'expériencesPourquoi la connectivité cellulaire simplifie-t-elle le déploiement de l’IoT dans le monde...

Pourquoi la connectivité cellulaire simplifie-t-elle le déploiement de l’IoT dans le monde industriel ?

L’IoT est désormais un sujet incontournable dans de nombreuses industries et a modifié en profondeur la manière de travailler et de mener différentes opérations de gestion. Chaque année, ce marché est en forte croissance (à deux chiffres selon les principaux analystes) et devrait continuer de se développer à long terme.  Ainsi, grâce à l’IoT, de nouveaux usages vont alors être possibles comme fluidifier le traitement des opérations des industriels, simplifier des tâches courantes, etc.  Autant d’éléments incontournables au bon fonctionnement d’une industrie moderne, fiable et 4.0.

La connectivité comme prérequis au fonctionnement de l’industrie du XXIe siècle

Une couverture constante et uniforme est cruciale pour les dispositifs IoT. Les appareils sont situés dans des endroits éloignés, sur des sites de travail temporaires, et sur des sites en mouvement quasi-constant, comme les trains, les avions, les voitures, les vélos et les trottinettes.  L’industrie 4.0 est souvent représentée au travers de projets mettant en avant de nombreux capteurs qui vont récolter des données diverses qui seront ensuite analysées.  L’on pense donc souvent à des objets connectés et nous nous concentrons sur ces derniers. 

Mais nous oublions que ces capteurs sont fortement consommateurs de ressources, notamment de réseaux pour fonctionner et c’est sur ce point que de nombreux projets ne peuvent être déployés faute d’accès à une connexion très haut débit (capteurs sur lieux contraints, capteurs dans des environnements ne bénéficiant pas de connexions traditionnelles, capteurs sur des sites temporaires ou équipements nomades, capteurs de température installés sur une ligne de production, capteurs intelligents pour les vélos et les trottinettes, etc… Les cas d’usage pour ce type de sujets sont nombreux et appellent des réponses opérationnelles concrètes. Une solution de connectivité IoT doit être capable d’évoluer. Elle doit être simple à configurer, à mettre en place, à déployer et à gérer afin de superviser des capteurs dans le monde entier depuis une plateforme de gestion unique.

Prévoir une connexion en toute circonstance 

S’appuyer sur une connexion disponible 24 heures sur 24 et très haut débit est donc un prérequis. Mais comment faire pour les cas d’usages évoqués ? On comprend donc bien que des dispositifs de connexion performants sont alors indispensables. C’est sur ce point que la 4G et maintenant la 5G peuvent apporter une réponse pertinente. En effet, lorsque ces technologies sont embarquées, elles permettent aux différents capteurs de se connecter pour qu’ils puissent transmettre les différentes données qu’ils auront récoltées.  Les envois de données étant effectués soit en temps réel, soit par paquets sur des périodes définies.   Si cette approche offre de réels bénéfices, il faut également prendre en considération l’échelle de grandeur des projets IoT.

Les déploiements IoT couvrant des milliers voire des millions d’appareils nécessitent une solution de connectivité bénéficiant d’une couverture mondiale, disposant d’une logistique et de processus efficaces et rentables et assurant une défense contre l’imprévisibilité de l’écosystème. C’est dans ce contexte que le recours à un MVNO (Mobile Virtual Network Operators) prend tout son sens.Cette technologie permet à un capteur de se connecter au meilleur réseau cellulaire disponible et de basculer automatiquement vers un opérateur de secours.

L’industrie 4.0 va continuer à se développer ces prochaines années. Disposant à ce jour de tous les fondamentaux nécessaires, elle va pouvoir mener à bien sa transformation en intégrant les notions de robotisation, de prédictif ou encore d’Internet des objets. 

Jérôme Chachuat – CEO-Founder Move & Connect

Articles récents

Cela pourrait aussi vous interesser
Innovations

Connectivité et performance : Telehouse France pour les événements sportifs de grande envergure

Telehouse France, leader de l'hébergement en datacenters, capitalise sur...

Adoption et support utilisateur du SIRH : insights du baromètre 2024

Shortways, éditeur d’un assistant numérique qui accompagne les entreprises dans...

Cybersécurité en entreprise : l’impact de l’implication des collaborateurs

Par Michel GERARD, CEO de Conscio technologies  Dans un monde...

Intégration de Microsoft Dynamics 365 par delaware France

L’ESN delaware France étoffe son offre en annonçant le...

Nokia et IMS Networks déploient les data centers de RENATER à Paris

Nokia annonce aujourd’hui un partenariat majeur avec RENATER, le...

Les cyberrisques spécifiques aux collectivités et comment les contrer

Denis Flaven, Directeur Ingénierie chez COMBODO Les enjeux de sécurité...

Ctoutvert introduit l’IA prédictive pour l’hôtellerie de plein air

Une première brique d’IA vient d’être mise en ligne...

Directive NIS 2 : Impacts et Obligations pour les Entreprises Européennes

La directive NIS 2 (Network and Information System Security)...

Virage Group accompagne la transformation numérique du Département du Rhône avec Perf Monitor

Retour d’expérience de Daniel Coissard, Directeur des Usages Numériques...

Almavia CX déploie une solution de relation client avancée pour GLS France

Almavia CX, filiale du groupe Nextedia, accompagne GLS France...

L’IA Generativ de ROK : une avancée majeure pour le No Code

ROK annonce le lancement d’une nouvelle version de sa...