DSI NumériquePartage d'expériencesEfficacité opérationnelle : comment l'automatisation ITSM y contribue

Efficacité opérationnelle : comment l’automatisation ITSM y contribue

Synonymes d’efficience et de productivité, les automatisations sont monnaie courante dans tous les processus métier. L’ITSM n’échappe pas à la règle : les fonctionnalités d’automatisation fluidifient la gestion des services IT et simplifient le quotidien des équipes support. D’autant qu’au-delà du gain de temps, certaines automatisations ITSM permettent de gagner en compétitivité. 

Réduire les coûts opérationnels

Dans le domaine IT, les automatisations visent à décharger les équipes   de certaines tâches à faible valeur ajoutée, chronophages, répétitives et/ou redondantes. En ligne de mire ? Les opérations pouvant être déclenchées et réalisées sans intervention directe d’une personne.  Lorsqu’on parle d’automatisation dans le cadre de la gestion de services IT, les exemples abondent. On peut ainsi automatiser la réponse aux utilisateurs suite à une demande au helpdesk, la création de ticket sur alertes remontées depuis les infrastructures, l’attribution d’un ticket à un agent ou une équipe, l’ajout d’informations lors de la création d’un ticket, les notifications liées aux changements, mises à jour, jusqu’au traitement de demandes simples…  Ces automatisations aident toutes à réduire les coûts opérationnels. Elles minimisent en effet les interventions des équipes dans l’exécution de tâches répétitives.  Le logiciel ITSM joue donc un rôle central dans la mise en œuvre de ces traitements automatisés au sein des équipes de production IT.

Quelques exemples d’automatisations ITSM

La supervision

L’un des premiers leviers à actionner pour augmenter la compétitivité des services IT, c’est l’automatisation de la supervision du parc informatique. Pour ce faire, il est possible d’interconnecter son outil de supervision à sa solution ITSM. De cette façon, il est possible d’être alerté automatiquement en cas d’incidents, sans intervention humaine, et donc sans ressaisie, souvent source de perte de temps, voire d’erreur. Les alertes automatiques facilitent et fiabilisent la supervision. Certaines entreprises assurent ainsi une gestion intégrée de leurs ressources IT.

Le déploiement d’un serveur

Un logiciel ITSM peut également aider à automatiser des processus simples, comme la mise en production d’un serveur. Comment cela fonctionne ? À la réception d’une demande de connexion d’un nouveau serveur, un workflow d’actions automatisées initialisera l’équipement (OS, réseau, logiciels). Tout simplement.

La résolution d’incidents récurrents

Avec un outil ITSM performant, analyser les types d’incidents recensés et automatiser leur traitement est une simple formalité. Cela peut consister en l’envoi d’un formulaire de saisie dédié pour documenter le problème avant de prendre en charge sa résolution. Ce formulaire contiendra ainsi les informations nécessaires pour déclencher une ou plusieurs actions curatives automatiques.

Staffer les équipes en fonction des besoins réels

 Vincent DumasL’automatisation permise par les outils ITSM permet de développer les capacités de production de services, en délestant les équipes d’un certain nombre d’opérations. Elle aide donc staffer les équipes support au plus juste. Automatiser certaines tâches permet en effet d’envisager la croissance d’un service ou d’un centre de production IT sans augmenter les effectifs de façon linéaire.  Par ailleurs, une solution ITSM performante offre tous les indicateurs pour mesurer l’impact de l’automatisation et anticiper les besoins en ressources.

Automatiser les tâches de gestion IT grâce à un logiciel ITSM engendre donc des bénéfices mesurables : gains de temps, de productivité, d’efficacité, de fiabilité… Et au-delà de la performance opérationnelle, ces automatisations sont d’autant plus appréciables qu’elles se traduisent sur le plan économique.

Par Vincent Dumas Product Owner chez COMBODO

Articles récents

Cela pourrait aussi vous interesser
Innovations

Connectivité et performance : Telehouse France pour les événements sportifs de grande envergure

Telehouse France, leader de l'hébergement en datacenters, capitalise sur...

Adoption et support utilisateur du SIRH : insights du baromètre 2024

Shortways, éditeur d’un assistant numérique qui accompagne les entreprises dans...

Cybersécurité en entreprise : l’impact de l’implication des collaborateurs

Par Michel GERARD, CEO de Conscio technologies  Dans un monde...

Intégration de Microsoft Dynamics 365 par delaware France

L’ESN delaware France étoffe son offre en annonçant le...

Nokia et IMS Networks déploient les data centers de RENATER à Paris

Nokia annonce aujourd’hui un partenariat majeur avec RENATER, le...

Les cyberrisques spécifiques aux collectivités et comment les contrer

Denis Flaven, Directeur Ingénierie chez COMBODO Les enjeux de sécurité...

Ctoutvert introduit l’IA prédictive pour l’hôtellerie de plein air

Une première brique d’IA vient d’être mise en ligne...

Directive NIS 2 : Impacts et Obligations pour les Entreprises Européennes

La directive NIS 2 (Network and Information System Security)...

Virage Group accompagne la transformation numérique du Département du Rhône avec Perf Monitor

Retour d’expérience de Daniel Coissard, Directeur des Usages Numériques...

Almavia CX déploie une solution de relation client avancée pour GLS France

Almavia CX, filiale du groupe Nextedia, accompagne GLS France...

L’IA Generativ de ROK : une avancée majeure pour le No Code

ROK annonce le lancement d’une nouvelle version de sa...